Les choses à savoir pour réussir son séjour au Pérou

Le Pérou est une destination dépaysant pour tous ceux qui veulent passer un séjour riche en émotion et découvertes. Toutefois, il existe quelques recommandations pour les voyageurs qui souhaitent visiter pour la première fois cette contrée d’Amérique du Sud. Tout d’abord, la meilleure période pour entreprendre un voyage au Pérou se déroule pendant la saison sèche, de mai à octobre. Pour les randonneurs, ils préfèrent y aller au cours des mois d’avril, de mai, de septembre et d’octobre. Cet intervalle de temps est également idéal pour explorer la région amazonienne. Pendant la saison des pluies, courant novembre à mars, les vols vers le Pérou sont proposés à des tarifs attrayants. Ensuite, pour rester en bonne santé tout au long de cette expédition, il est conseillé de boire beaucoup d’eau, de préférence de l’eau en bouteille ou préalablement bouillie. En parcourant les montagnes, le port d’un chapeau à bord large est aussi recommandé pour atténuer la trop forte exposition à la puissance des rayons UV du soleil en altitude. Enfin, l’achat d’une nourriture aux vendeurs ambulants est à éviter, sauf si elle est servie dans des assiettes propres.

Partir en altitude, une expérience inédite

Un voyage au Pérou est l’occasion idéale de partir dans les zones tropicales parmi les plus hautes du monde. Certes, ce périple en altitude est tout simplement exceptionnel, car la température y est agréable, l’air est frais et les insectes sont moins nombreux. Mais pour réussir cette escapade et afin d’éviter le mal de montagne ainsi que la déshydratation, il faut toujours boire de l’eau, soit 3 à 4 litres chaque jour. Aussi, le maté de coca aide à atténuer les symptômes comme les maux de tête, la sensation de fatigue et la somnolence, l’essoufflement, les troubles de sommeil, la perte d’appétit, l’irritabilité ou encore la nausée. Quant au repas, il suffit de manger équilibré et de ne pas consommer d’alcool. Un petit déjeuner complet et abondant convient pour rester dans le rythme. Au cours des premières 24 heures en pleine montagne, les voyageurs doivent emmagasiner leurs forces pour assurer l’ascension ou le trek. En cas de problème sur la route, il faut arrêter de monter et se reposer pour retrouver une excellente forme.

Le comportement à adopter concernant les pourboires

Le fait de laisser un pourboire est devenu une tradition au niveau des Latino-Américains. En général, celui-ci varie en fonction de la satisfaction des vacanciers vis-à-vis du service et le temps passé avec le personnel de l’hôtel ou du restaurant. Même si ce n’est pas une obligation, les touristes ont toujours l’habitude d’en laisser en guise de remerciement. Cependant, les pourboires trop importants risquent de déstabiliser les équilibres économiques locaux, alors il est favorable de miser sur une somme appropriée. À part les pourboires, les petits cadeaux tels que les vêtements ou une paire de chaussures sont également appréciés.