Un séjour au Vietnam pour découvrir ses temples

Si pour les prochaines vacances, vous projetez de vous envoler vers le continent asiatique, choisissez le Vietnam pour destination. Surnommé le Dragon asiatique, le territoire vietnamien abrite des paysages diversifiés, un riche patrimoine culturel et historique, mais également des habitants qui ont su préserver intacts leurs valeurs ancestrales. Ainsi, une escapade dans le pays vous ouvrira à un véritable séjour de dépaysement et de découverte. Pour vous permettre d’en savoir un peu plus sur le Vietnam et les sites à y découvrir, voici une sélection de ses temples à ne pas manquer lors de votre périple.

Le temple de Dong Huong

Le temple de Dong Huong est situé sur la rue Hang Trong dans la ville d’Hanoi. Elle a été bâtie pour rendre hommage à la chanteuse Ca Tru pour sa contribution à la lutte contre les envahisseurs au XVe siècle, durant la dynastie Le. Selon l’histoire, la chanteuse a endormi les agresseurs Ming avec sa voix pour ensuite, les faire jeter dans la rivière pour les tuer. Son patriotisme et son courage ont été reconnus par le roi après que le pays ait retrouvé son indépendance et sa paix, d’où la construction du temple en son honneur. Le Temple de Dong Huong est un symbole de la fierté locale dans leur vive tradition patriotique. Si vous souhaitez découvrir ce site fascinant lors de votre voyage sur mesure au Vietnam, cliquez ici.

Le temple Quán Thán

Le temple Quán Thánh, anciennement appelé Temple Trấn Vũ, est un temple taoïste situé à Hanoi. Il est localisé au croisement de la rue Quán Thán et de la rue Thanh Niên, dans le district de Tây Hồ. Construit au XIe siècle, son nom se traduit par « boutique des dieux ». On raconte que le temple a été bâti durant le règne de Lý Thái Tổ pour honorer Trấn Vũ. Cette dernière est une déité du taoïsme, dont les symboles du pouvoir sont le serpent, représentant la santé, et la tortue représentant la protection. Avec les temples Bạch Mã, Voi Phục, et Kim Liêm, Quán Thánh est l’un des quatre temples sacrés édifiés dans quatre directions pour protéger Hanoi des esprits malveillants. Votre visite du temple vous permettra de voir une gigantesque statue en bronze noir de Trấn Vũ réalisée en 1677.

Le temple de la littérature

Van Mieu ou le temple de la Littérature, également connu sous l’appellation de sanctuaire du Prince propagateur des Lettres, est un temple confucéen se trouvant dans la partie ouest de la vieille ville d’Hanoï. Il est considéré comme étant le plus important des temples de la Littérature du pays. Il est divisé en cinq cours. À l’époque de l’Indochine française, le temple était appelé « la pagode des Corbeaux » par les coloniaux. Van Mieu fut construit par le roi Ly Thanh Tong en hommage à Confucius vers 1070. Si l’on peut trouver plusieurs temples similaires à travers le territoire vietnamien, celui d’Hanoï est le plus célèbre.

Le temple de Bach Ma

Le temple de Bach Ma est situé dans le centre du Vieux Quartier de Hanoi. Selon la légende, quand une puissante citadelle était construite à Thand Long, aujourd’hui devenu Hanoi, elle s’était toujours effondrée à cause du sol marécageux. Un jour, en l’an 1010, un cheval blanc est apparu en rêve au roi Ly Thai To au cours d’une prière. Le cheval aurait souligné de ses sabots une zone montrant un site sûr pour la construction. Lorsque le roi fit bâtir la citadelle sur la zone indiquée par le cheval blanc, les mûrs ont tenu et ne se sont pas effondrés. Ainsi, le roi a construit le temple de Bach Ma afin de rendre hommage au cheval blanc. Une visite du temple vous permet d’y découvrir une statue commémorative, un palanquin ainsi qu’un cheval blanc légendaire.